AULT

INTRODUCTION

OFFICE DU TOURISME LE TREPORTS - MERS - AULT
OFFICE DU TOURISME DE LA BAIE DE SOMME

48h de week-end à Ault, une commune picarde, dans le département de la Somme, très peu touristique, à 2h30 de Paris.

  • D’origine picarde, j’avais toujours eu envie d’explorer la région, surtout la Baie de Somme. Nous avons donc atteri à Ault-Onival et nous avons adoré.
  • Départ le vendredi soir depuis Paris pour arriver 2H30/45 plus tard dans ce petit coin plutôt atypique. Tu traverses pas mal de de zones industrielles en te disant dans ta tête “Est-ce-que j’ai fait le bon choix…”. Et quand tu arrives, c’est la déconnection totale. Très peu de touristes voir aucun, peu de monde dans les rues même s’il est 20h et que c’est les grandes vacances… Uniquement, le bruit des goélands, le vent, la Manche,  l’Angleterre vraiment pas loin et des jolies façades colorées dignes de décor de cinéma.
  • Comme nous arrivions tard et que je connaissais pas du tout la ville, j’avais prévu un bon petit dîner que je transportais dans la voiture. Je vous conseille de faire ça. Et prévoyez une petite laine, car même si nous sommes en été, il y a beaucoup de vent et il fait assez frais le soir. 

JOUR 1 – SAMEDI

Au programme :

  • Matin : visite de la ville de Tréport, une cité marine de la Côte d’Albâtre, à 10 minutes en voiture de là où nous sommes. On aime se balader sur les quais, dans les ruelles ou le long du front de mer ; son funiculaire et sa vue incroyable sur le port de pêche, Mers-les-Bains et ses façades colorées ; les falaises de craie, les plus hautes d’Europe…  Le Tréport est aussi le lieu des souffleurs de verre. Situé à 110m d’altitude sur les toits du Tréport, L’Atelier du Verre de Vincent Cocuel invite à la découverte de cet artisanat typique de la région. 
  • Déjeuner les pieds dans le sable aux Mouettes 80 et savourer de délicieuses moules dans le jolie village de Mers-les-Bains. En face, plage de galets donc attention aux pieds, et à droite, après le ponton, une plage de sable très agréable.
  • Goûter au Bois de Cise. On se croirait dans les Landes. C’est la perle de la côte Picarde. Un écrin de verdure, un des bois naturels de la côte de la Manche, dans une vallée suspendu au bord de la Mer. Un véritable paradis pour les amateurs de plantes. Garez votre voiture à la Chapelle Sainte-Edith du Bois de Cise et faites une boucle en montant la route d’Ault ou empruntez les quelques sentiers qui coupent la route par la forêt : Sentier des Primevères…
  • Dîner : nous devions testé un super restaurant de poissons recommandé par Thomas de notre hébergement qui s’appelle Le Mathurin, une cuisine fine dédiée au poisson. Leur slogan : Du bateau à l’assiette ! Comme les kids étaient crevés et ça faisait quand même beaucoup en terme d’activités… Nous avons préféré dîner à l’appartement en allant chercher des gambas chez le poissonnier de la ville.

JOUR 2 – DIMANCHE

Observation des phoques le matin

  • Impossible de visiter la Baie de Somme sans ses célèbres habitants, les phoques !
  • Plusieurs options s’offrent à vous pour aller les observer à marée haute ou à marée basse : à pied, en kayak, en pirogue, en bateau, à cheval. Pour chacunes d’elles, il est indispensable et préférable d’être accompagné d’un guide pour deux raisons. La première c’est que ça donne une autre dimension à l’observation en apprennant tout un tas de choses amusantes et intéressantes. La seconde est une question de sécurité. Entre les dangers liés à la marée, les sables mouvants, la faune… Mieux vaut être accompagné d’un guide qui connaît parfaitement la baie.
  • J’aurai adoré le faire en kayak, justement pour les approcher de plus près sans les déranger, mais, avec deux kids âgés respectivement de 7 mois et 3 ans et demi, ce n’était pas envisageable. Si vous êtes intéressés par cette option, Laura et Seb de Globe Blogers, que j’adore et que je mentionne souvent, ont un article très complet à ce sujet. C’est ici.
  • J’ai donc choisi l’option à pied avec notre guide passionné et originaire du coin, Edouard Justice, recommandé par My sweet escape, qui fait ça depuis 6 ans.  La Baie, il la connaît un peu comme sa poche.
  • Au programme : 3h d’excursion magique à connaître la Baie, goûter des plantes (salicornes et joues de cochon), marcher dans l’eau jusqu’au genou, observer les phoques… Nous avons pu les approcher de près tout en gardant une distance minimal de 300 mètres. Selon chaque sortie, vous pourriez en voir plus ou moins. Tout dépend de la marée, du vent, du temps de marche de chacun….
  • Comment ça se passe ? Edouard vous donne rendez-vous au parking de la Maye, sans chaussures et l’excursion peut commencer. On arborde le début de la réserve à contempler la Baie et à en apprendre plus sur son environnement, à faire la chasse aux salicornes, oreilles de cochons et autres herbes de la Baie. La plupart sont comestibles et se dégustent même à l’apéro ! Attention pas plus de 500 grammes par personne. On les ramasse de début juin à fin septembre. Ensuite, on se dirige vers le banc de sable où les phoques se prélassent et prennent le soleil. Leur vie est rythmée par les marrées. A Leur vie est justement calée sur le rythme des marées. A marée haute, les phoques sont en quête de nourriture dans la mer, tandis qu’à marée basse, place au repos. Les phoques sont assez joueurs comme les dauphins. Ils s’approchent naturellement donc pas besoin de les amadouer ou brusquer. Nous resterons à long moment à les contempler mais ils sont trop mignons et après on rentre en reprenant le même chemin mais cette fois-ci la marée aura bien descendu donc on ne marchera plus dans l’eau. A l’inverse de l’aller, où vous avez de l’eau jusqu’au genou. Un petit passage folklorique surtout avec deux enfants mais sans danger ! Et en plus Edouard hyper pro te demande toutes les 5 minutes si tu vas bien. 
  • Le tarif ? Comptez 12€/adulte et 5€/enfant (5 à 14 ans) pour environ 3h d’excursion. Cela les vaut LARGEMENT. 
  • Sachez que dans la Baie, on dénombre maintenant 1200 phoques l’été, la plus grande colonie française, répartis en 2 espèces : le phoque veau marin (800) et le phoque gris (400).

Petite précision : les jolies photos de phoques prises de près sont celles de notre guide Edouard. J’aurai aimé les voir d’aussi près mais au moins j’ai un souvenir !

Déjeuner tardif au Mac Do de Valéry-sur-Somme (Mc Drive) avant de reprendre la route pour Paris. Thomas de notre hébergement nous avait recommandé deux endroits qui avaient l’air très sympa pour le déjeuner mais ça faisait trop avec les kids. Voici les plans : la Buvette de la plage pour boire un verre ou grignoter les pieds dans l’eau ou La Canoterie au bord du Canal de la Somme à Saint Valéry. 

HEBERGEMENT

  • J’ai choisi l’option appartement vue sur mer de la Villa Cordialité, une immense demeure en briques rouges surplombant la Manche.
  • Thomas et Camille, les propriétaires des lieux, sont adorables et aux petits soins pour que vous passiez un bon moment. Ils connaissent très bien la région donc n’hésitez pas à leur demander des conseils. 

Pour la petite histoire, La Cordialité est néé d’un coup de foudre. En ballade à Ault, Thomas et Camille tombent sur cette demeure atypique et l’histoire commençait. Ils quittent ainsi leurs jobs respectifs, hôtesse de l’air pour Camille et avocat au pays de Galle pour Thomas, pour se reconvertir respectivement en artisane céramiste et patron de manufacture de terre cuite. D’ailleurs, leurs créations sont un peu partout dans les lieux : tomettes et carreaux argiles pour Monsieur, tasses et bougeoirs de Madame. Ils ont même un eshop si vous craquiez sur le mobilier et la déco. 

  • Nous avions l’appartement numéro 2 qui convient à une famille de 2 enfants avec petite terrasse, guirlande lumineuse et transats vue sur la mer.
  • La déco est canon. C’est moderne et conçue dans une démarche respecteuse de l’environnement, des éco-matériaux locaux et naturels comme les terres cuites, les faïences, l’isolation en chanvre, les enduits d’argiles…
  • On aime les échantillons Meraki (gel douche et shampoing à dispo), l’enceinte Marshall, le frigo américain qui fait les glaçons, la literie hyper confort avec couettes et draps de lin, la douche vue sur la Manche, la cuisine bien équipée (attention pas de four), le livre d’or, la cabine téléphonique vintage. Le seul petit hic c’est qu’il n’y a pas de rangements type placards, commodes ou autres. Mais pour un week-end, ce n’est pas dérangeant.
  • Petites précisions : chaise haute bébé et un lit parapluie disponibles. Attention, pas de matelas dans le lit bébé. 2 possibilités : soit vous venez avec votre lit bébé (quand même plus confort) ou soit vous utilisez le leur en apportant un drap bébé et en rajoutant 3 cousins à l’intérieur pour que ce soit moins dur ! 

Gros teasing, ils prévoient d’aménager leur jardin avec plancha et piscine naturelle. Ce n’est pas pour tout de suite mais on a hâte de voir le résulat. 

La longe plage au pied des falaises de craie à 500 mètres de la maison

 

AUTRES ACTIVITES

Bien évidemment 48h, c’est court surtout pour la région.

Voici une liste des activités sympas à faire que j’étais allée piocher sur des blogs, sites, revues, magazines et guides que j’aime bien : 

  • Les dunes de Fort Mahon.
  • La réserve ornithologique du Marquenterre pour les passionnés d’oiseaux. 
  • Une ballade en locomotive à vapeur à travers des paysages incroyables mêlant des ruisseaux, champs, pâturages et marais.
  • Promenade dans la cité médiévale de Saint-Valéry-sur-Somme.
  • Visite du village côtier Le Crotoy.
  • Découverte de l’Herbarium à Saint Valéry, élu Jardin de l’année 2009.
  • Le cable d’Ault, ses oiseaux et ses galets.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *