ISTANBUL

LES INCONTOURNABLES

LE GRAND BAZAR
Beyazıt, Kalpakçılar Cd. No:22, 34126 Fatih
  • Plus grand marché couvert au monde répartie sur 200 000 m², situé le long de 58 rues accessibles par 18 portes et environ 4000 boutiques ! 
  • On y trouve de tout mais il est surtout connu et réputé pour ses bijoux, ses céramiques peintes à la main, ses tapis, ses lanternes, ses magasins d’antiquités et son cuir.
  • Si vous avez le temps, passez dans la petite boutique d’Abdulla qui vend de jolies serviettes 100 % naturels pour le hammam, des draps de lin et des couvertures traditionnelles en laine.

A faire de préférence le matin tôt pour éviter la foule.

LA CITERNE BASILIQUE
Alemdar Mh, Yerebatan Cd. 1/3, 34410 Fatih
www.yerebatansarnici.com
  • C’est la plus grande citerne souterraine d’Istanbul.
  • Pour la petite histoire, elle a été construite à l’époque de l’Empire byzantin sous le règne de l’empereur justinien. La voûte est soutenue par 336 colonnes, hautes de 8 mètres. Le niveau de l’eau a considérablement baissé depuis les années 1960. Les visiteurs actuels ne peuvent faire aujourd’hui que le tour du large bassin, prévu pour contenir tout de même jusqu’à 78 000 mètres cube d’eau.
  • Ce décor a fait l’objet d’une des scènes mythiques de James Bond dans « Bons baisers de Russie ».

    Achetez vos tickets à des guides turcs à l’extérieur. Vous paierez un peu plus cher mais vous ne ferez pas la queue.

ISTANBUL MODERN
Asmalı Mescit, Meşrutiyet Cd. No:99, 34430 Beyoğlu
www.istanbulmodern.org
  • Situé dans les anciens docks ré-aménagés sur le Bosphore dans le quartier branché et alternatif de Beyoglu, le musée d’art moderne d’Istanbul expose les œuvres d’artistes contemporains turcs dans un espace de 8000 mètres carrés sur 2 niveaux.
  • Il y a une petite terrasse en haut si vous voulez prendre un verre ou déjeuner. Vous avez la vue sur le Bosphore quand celle-ci n’est pas gâchée par un bateau immeuble accosté au quai.
  • Attention fermé le lundi.

La salle où les livres volent vaut le détour. 

Le Bosphore
Promenade en bateau
  • Une promenade en bateau sur le Bosphore est encore une activité à ne pas manquer à Istanbul.
  • Vous pourrez admirer les belles maisons “les Yali” (villas de front de mer), la tour de Léandre, le quartier de Kuzguncuk (petit quartier de maisons en bois situé sur la rive asiatique et peu connu des touristes).
  • Nous avions seulement fait la promendade en bateau pour aller sur l’autre rive mais le reste vaut le coup d’oeil.
  • Il y a des tours organisés mais je vous conseille de le faire vous même, ou sinon, de choisir l’option en bateau privé, un peu plus cher mais plus confortable et romantique.
  • Toutes les informations utiles sont sur le site de Tooi Istanbul.
Péra / Tour de Galata 
Bereketzade, Galata Kulesi, 34421 Beyoğlu
https://beltur.istanbul/tr/mekan/galata-kulesi
  • Je suis allée deux fois à Istanbul et à chaque fois je n’ai pu visiter la tour en raison de la queue. 
  • Il s’agit d’une construction datant de l’époque médiévale, plus précisément de 1348 et tout en haut, on a apparamment une très belle vue de la ville.
  • La tour comporte 9 étages : 7 étages que vous montez par ascenceur (impossible d’y accéder autrement) et les deux derniers à pied.
  • Ouvert tous les jours de 9h à 20h.

Allez-y très très tôt voir 30 minutes avant l’ouverture. 

PALAIS DE BEYLERBEYI
Beylerbeyi, Abdullahağa Cd., 34676 Üsküdar
www.millisaraylar.gov.tr/
  • Le palais se trouve au nord du pont du Bosphore, sur la rive asiatique d’Istanbul.
  • Impossible de visiter le palais seul. La présence d’un guide est obligatoire. C’est le seul truc un peu chiant mais vous n’êtes pas obligés de faire la visite. Vous pouvez tout aussi bien vous prélasser dans le parc ou boire un petit jus à la jolie petite terrasse du café.
  • Pour y aller, partez de Kabatas ou Kadikoy en ferry direction Uskudar (comptez 1 ou 2€ de mémoire/ Pas de CB), puis ensuite prenez un taxi car à pied ça fait un peu loin. Au retour, vous prenez de nouveau un taxi pour traverser le fameux pont.

La vue imprenable sur le pont Fatih Sultan Mehmet aussi appelé second pont du Bosphore.

LES MOSQUEES
www.tooistanbul.com

On dénombre un peu plus de 3000 mosquées dans la ville. Vous n’aurez pas le temps de toutes les faire en un week-end et elles ne valent pas toutes le coup donc voici celles que je vous conseille :

  • Süleymaniye “Soliman le Magnifique” : elle a été construite par Sinan, un grand architecte d’Istanbul. Pour ma part, c’est l’une des plus belles de la ville et la vue est magnifique. Elle fait partie des mosquées dites « selatin » , à plusieurs minarets édifiées par les sultans ou leur famille.
  • Sainte Sophie “Sainte sagesse/ Sagesse divine” : ancienne église chrétienne de Constantinople du VIème siècle, devenue une mosquée au XVème siècle sous l’impulsion du sultan Mehmet II. Depuis 1934, elle n’est plus qu’un lieu de culte et un musée.
  • Mosquée bleue, aussi appelée “Sultan Ahmet Camii” : seule mosquée de la ville qui compte 6 minarets. La Mecque, en possède à ce jour sept mais n’en comptait que six au début du 17ème siècle. On raconte que les “ulamas” (savants musulmans) avaient sévèrement critiqué le nombre de minarets de la mosquée de Sultanahmet, car il était équivalent à celui de la mosquée sacrée. Pour apaiser les tensions, le sultan Ahmet dut se résoudre à financer la construction d’un septième minaret pour la Mecque, la mosquée des mosquées devant rester sans concurrence bien évidemment. La mosquée doit son nom aux très belles faïences bleues d’Iznik qui recouvrent l’intérieur de la mosquée. Elle fut construite au 17e siècle à la demande du sultan Ahmet Ier pour créer un édifice religieux islamique aussi élégant, grand et impressionnant que Sainte Sophie.
  • Ortaköy : c’est la plus grande mosquée d’Istanbul. Elle est assez loin du centre car elle est située au bord de la rive du détroit mais cela vaut le coup d’y aller. Le quartier est très agréable pour se balader.
  • Sakirin : la première mosquée en Turquie et sans doute dans le monde conçue par une femme, l’architecte Zeyneb Fadillioglu. Elle se situe sur la rive asiatique. Acessible en bateau depuis les ports de Kadikoy ou Kabatas en direction d’Uskudar. Il faut y consacrer une 1/2 journée comme ça vous visitez aussi le palais de Beylerbeyi.

Ce sont des lieux de culte. Il faut donc respecter un certain nombre de règles : enlever ses chaussures avant de rentrer (pensez donc à prendre des chaussettes) et bien se couvrir les bras, les jambes et la tête pour les femmes. Quant aux hommes, le port du short est interdit.

LES HAMMAMS 
www.istanbul-city.fr/
  • Faire un hammam à Istanbul est une activité à ne pas manquer.
  • Encore faut-il bien choisir son lieu. Le site que je vous ai indiqué en lien est bien fait car il répertorie tous les hammams de la ville. De mon côté, j’avais testé le seul hammam mixte de la capitale et ouvert uniquement aux étrangers.
  • Le hammam Süleymaniye Hamamı se situe à proximité de la Mosquée de Soliman le Magnifique. Il a été construit par le célèbre architecte Sinan au 16ème siècle.
  • Le soin dure une heure et coûte environ 40€ (prix en 2016 – pas de CB).
  • Une fois réglé, on vous installe dans des petites cabines pour vous changer. On vous donne de magnifiques sandales en bois, un drap de bain et des maillots si vous n’en n’avez pas mais je vous conseille de ne pas les oublier. Puis, on vous conduit dans le hammam pour une vingtaine de minutes. Deux hommes viennent ensuite vous chercher pour commencer le soin. Ils vous versent dans un premier temps des seaux d’eau froide puis ils vous installent sur une table en pierre et vous lave avec un drap et en 2 minutes vous êtes rempli de mousse au point de ne plus voir votre mari. Fou rire garanti ! Après, il vous gomme tout le corps pour finir ensuite par vous masser de manière assez rude. Ils terminent le soin en vous rinçant et vous propose même un shampoing à la fin comme si vous n’aviez pas eu assez de mousse dans les yeux. Vous quittez ensuite le hammam pour une autre salle où on vous fait comprendre qu’il faut vous mettre nu pour se glisser dans des draps tout sec. Bien évidemment, ils vous laissent vous changer tout seul. On vous conduit à la fin dans le salon de thé pour finir la détente. Vous n’êtes pas obligés de consommer mais sachez que si vous voulez le faire, il faudra payer car la tisane ou le thé vert n’est pas compris dans le forfait. Certes, vous vous êtes bien amusés et vous sortez de là tout propre mais je pense que c’est bien mieux de faire celui de son hôtel pour être plus tranquille. 

ISTANBUL BY NIGHT

Night Club
https://www.yonder.fr/cityguides/istanbul/night-life

J’y étais en 2016. Depuis, les spots ont dû changé mais voici mes favoris : 

  • Mini Müzikhol dans le quartier de Cihangir/Beyoglu : un after ou l’on écoute de la musique électro. Différentes salles au décor psychédélique et décalé composent ce lieu (lits superposés, boules à facette, miroirs taggés, aquarium et petits oiseaux en papier en guise de guirlandes). Ne soyez pas surpris de croiser des personnes déguisées. Il est difficile d’y rentrer à moins de bien connaitre le physio ou de lui glisser un petit billet.
  • Ulus 29 : boîte de nuit très sympa dans les hauteurs. Possibilité de dîner avant dans leur restaurant. Musique internationale. Encore une fois, c’est assez chic. De leur petite terrasse, on a une très belle vue d’Istanbul.
  • Il y avait aussi le club Anjelique et Nuteras mais ils ont fermés. Voici aussi d’autres idées

RESTOS/BARS/CAFES

GASPAR
Müeyyedzade Mahallesi, Necatibey Caddesi, Arapoğlan Sokak, No.6
  • Restaurant-bar niché dans le quartier de Karaköy, là où tout se passe. Le décor est complètement dingue et la cuisine top d’inspiration méditerranéenne turc. Mention spéciale pour le poulpe et les pâtes.
  • Idéal pour lancer la soirée avant d’aller en boîte de nuit.
  • Réservation obligatoire le week-end.
MIKLA
The Marmara Pera, Meşrutiyet Cd No:15, 34430 Beyoğlu 
https://www.miklarestaurant.com/en
  • Restaurant gastronomique du chef turco-suédois Mehmet Gürs.
  • Une cuisine exceptionnelle d’inspiration turc et scandinave.
  • Niché sur les toits de l’hôtel chic de Marmara Pera, le lieu offre une vue exceptionnelle de la ville.

Son rooftop.

LOKANTA MAYA
Kemankeş Caddesi 35 A Karaköy 
Site
  • Très bon restaurant et raisonnable en terme de prix. En plus c’est beau. Nous y sommes allés deux fois pour le déjeuner et nous n’avons jamais été déçus.
  • Le restaurant est climatisé ce qui est assez agréable avec la chaleur de la ville.
JOURNEY CIHANGIR
Kılıçalipaşa Mah. Akarsu Cad. No: 21-A Beyoğlu
www.journeycihangir.com
  • Petit restaurant cosy pour le déjeuner avec des produits de saison.
  • Il est possible de déjeuner à l’extérieur mais il y a seulement quelques tables.
MEZZE
Asmalı Mescit, Meşrutiyet Cd. 83/B, 34430 Beyoğlu
http://www.mezze.com.tr/
  • Restaurant spécialisé dans les meze : petits amuse-bouches servis dans des petites coupelles de manière à pouvoir goûter un peu à tout.
  • Vous les dégustez à l’aide du pain pita ou à défaut avec la fourchette.
  • En général, vous accompagnez le tout d’un bon Raki (le pastis turc).
LUCCA
Cevdetpaşa Caddesi No.51, Bebek
www.luccastyle.com
  • Café, bistrot dans le quartier de Bebek ouvert de 10h à 2h du matin tous les jours. 
  • Proche de l’esprit de la Palette à Paris mais moins touristique plutôt des locaux branchés.
  • Très sympa pour le déjeuner ou boire un verre. 
THE HOUSE CAFE
Salhane Sokak No.1, Ortakoy, Besiktas
www.thehousecafe.com
  • Il s’agit d’une chaîne d’hotêls/restaurants et cafés à Istanbul.
  • Allez prendre un verre ou déjeuner dans ce lieu qui est complètement dingue, avant ou après la visite de la mosquée d’Ortaköy qui se situe juste en face ! 

Privilégiez les quelques tables sur le Bosphore. 

MANGERIE
Cevdet Paşa Cd. No:69, 34342 Bebek
www.mangeriebebek.com
  • Le meilleur brunch de la ville dans le quartier de Bebek, le Saint-Tropez d’Istanbul !
  • Il y a une toute petite terrasse : c’est vraiment très mignon.
  • Impossible de réserver malheureusement.
FOUR SEASONS HOTEL AT THE BOSPHORUS
Kuloğlu Mh., Çırağan Cd. No:28
www.fourseasons.com
  • L’hôtel est absolument magique. Si vous pouvez vous le permettre, je chosirai cet hôtel pour mon city break. Sinon, l’autre option pour profiter du cadre exceptionnel est d’y déjeuner.
  • Comptez 50€ par personne : vin gris rosé turque très bon (demandez le plus clair) + entrée à partager + plat + dessert à partager ==> tarif de 2016. 
  • Vous ne pourrez malheureusement pas profiter de la piscine mais ça reste très agréable quand même.

Le cadre idyllique du palace situé sur le Bosphore et face à la rive asiatique

HOTELS

MAMA SHELTER
Hüseyinağa, İstiklal Cd. No:50 D:54, 34435 Beyoğlu
  • Nous avions choisi le Mama pour son emplacement idyllique et son rapport qualité-design-prix. Situé dans la zone piétonne d’Istiklâl Caddesi dans le quartier de Beyoğlu, un quartier animé et proche de tous les sites incontournables.  Apparamment le nom aurait changé, place désormais au Demirören İstiklal Palas avec le même design. 
  • Dans la même lignée que celui de Paris, Marseille, Los Angeles, la créativité et l’humour signé Philippe Starck sont mis à l’honneur avec luminaires de bouées tricolores, couettes blanches ultra moelleuses, lampes de masque forain (Batman, Dark Vador, Mickey…), grandes tables en bois, chaises Tolix en métal peint, murs de briques blanches, grands canapés, graffitis au mur, scène musical, rooftop avec petits pots de fleurs colorés et papier peint à rayures… En plus, la table est bonne (cuisine franco-turc). 
  • Un conseil, si vous voulez être tranquilles en amoureux, ne choisissez pas cet hôtel car c’est un peu bruyant le week-end. Les chambres sont mal insonorisées. Privilégiez le Four Seasons sur le Bosphore ou un petit hôtel de charme répertorié sur le site Grand Numero

Le rooftop complètement démentiel. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *