MINORQUE

Bienvenue à Minorque, une des dernières îles de la Méditerranée la plus préservée et calme des Baléares.
Ici pas de paillettes, de Dj, de paillotes et de transats sur la plage… mais des centaines de kilomètres de sentiers côtiers et presque autant de criques sauvages et plages vierges que ses îles voisines Majorque et Ibiza réunies. Au choix. Il y a les sauvages, les familiales, les sableuses, les rocheuses, les venteuses, les calmes…
Impossible de se déplacer sur l’île sans voiture. Il existe plusieurs services de location : les traditionnelles qui se situent dans l’aéroport (Hertz, Avis, Budget…) mais c’est assez cher ; et les low cost, à 5 minutes de l’aéroport, accessibles en navette gratuite depuis le parking de l’aéroport.
J’avais opté pour les voitures low cost pour faire des économies mais avec le recul, si je devais y retourner, je passerai par un loueur traditionnel.
On ne va pas se mentir, c’est quand même une galère la navette avec des valises et des enfants ! En plus, l’attente est longue.

CACILHAS

Sur la rive sud du Tage, ce petit coin tranquille bénéficie des plus beaux points de vue sur le pont, le fleuve et Lisbonne. On y voit même une réplique du Christ Rédempteur de Rio de Janeiro.